26
Nov
2017

Panneaux bilingues sur la RN 165: Simple « Affichage » ou décision historique?

Enfin, la langue bretonne aura droit de cité sur les routes nationales! C’est du moins l’annonce faite par Auray Quiberon Terre Atlantique qui installera prochainement 10 panneaux signalétiques culturels et touristiques.

Mais s’agit-il simplement d’un « effet d’affichage » ou d’une réelle volonté de donner toute sa place à la langue bretonne? Telle sera le sens de la décision que prendront les élus du conseil communautaire d’AQTA prévu le 1er décembre.

Force est de constater que l’annonce des premiers panneaux bilingues en Bretagne a lieu à l’endroit même où plusieurs panneaux signalétiques neuf uniquement en français ont été démontés par notre collectif ces derniers mois. Bien que ces actions symboliques aient fait l’objet d’un dépôt de plainte par le préfet de la région Bretagne, notre collectif a annoncé qu’il poursuivra son travail pour la reconnaissance la langue bretonne et pour un traitement de la langue bretonne strictement à parité avec la langue française.

Nous réclamons que tout panneau nouvellement installé ou remplacé sur les voies express nationales soit systématiquement remplacé par une signalétique bilingue, avec mentions dans les deux langues traitées à parité, c’est-à-dire dans la même taille de caractère, et non en italique. C’est la décision qu’a pris récemment le Conseil Départemental du Finistère par exemple pour l’ensemble du réseau routier sous sa responsabilité dans le cadre son schéma départemental en faveur de la langue bretonne 2016/2021). Cette demande est de plus strictement conforme aux dispositions de la convention Etat –Région signée en octobre 2015 mais toujours non appliquées !

Nous avons donc adressé un courrier au président d’AQTA afin de le « sensibiliser » au fait que tout traitement différencié de la langue bretonne pas rapport au français (style, taille ou couleur des caractères) constituerait une discrimination de nature à contribuer à la marginalisation de la langue bretonne. Cela serait inacceptable car préjudiciable à la survie de notre langue.

Nous invitons donc les élus d’Auray Quiberon Terre Atlantique à prendre une décision historique le 1er décembre en décidant l’installation des premiers panneaux bilingues totalement paritaires français – breton sur les voies express d’Etat de Bretagne.

«

Les commentaires sont fermés.

Partager