30
Juin
2013

Opération 56 : Hollande, souviens-toi !

Le chef de l’Etat français se rendra à Lorient ce lundi matin afin d’inaugurer le nouvel hôpital de son ami Jean-Yves. La dernière fois qu’il s’était rendu à Lorient, c’était en avril 2012 lors du second tour de l’élection présidentielle. Le candidat Hollande s’était alors engagé à faire ratifier la charte européenne des langues minoritaires. Promesse oubliée aussitôt élu !

Rappelons que lors de la signature de la Charte, le 7 mai 1999, la France s’est engagée à soumettre à la ratification 39 des 98 dispositions que comptent la Charte.

Nous, brittophones et/ou amis de la langue bretonne, exigeons que notre langue et ceux qui la parlent soient reconnus ! Nous exigeons que la promesse de campagne n°56 soit tenue, que l’engagement pris soit respecté.

Si, comme nous, vous pensez que les promesses de campagne sont faites pour être tenues, si vous pensez que la charte des langues minoritaires devrait être ratifiée, faites le savoir !

L’opération 56, c’est vous qui la menez. Exprimez votre mécontentement auprès des services de l’Etat à l’occasion de la visite du président Hollande à Lorient, lieu de la promesse. C’est simple, à la portée de tous et ça ne prend que 5 minutes… Soyons très nombreux à rappeler à François Hollande son engagement de campagne 56 ! Attention, soyez convaincants mais aimables.

***

A PARTIR DE LUNDI 1ER JUILLET 9 HEURES et toute la journée :

VOTRE ACTION : MAIL, TELEPHONE, FAX

Nadjad Boubakeur, attaché de presse de François Hollande : 06 72 71 40 53
Arnaud Hellégouarch : 02 97 54 87 03 et 06 71 07 42 57
Sylvie Morisseau : 02 97 54 87 23 et 06 03 70 60 57
Portable du service communication : 06 71 07 42 57
Fax : 02 97 42 59 45
Courriel : mailto:pref-communication@morbihan.gouv.fr
Standard préfecture : 02 97 54 84 00

Suivez l’action sur le site d’Ai’ta! (ai-ta.eu), les informations de contact étant susceptibles de changer au fil de l’action. Restez attentifs, et DIFFUSEZ CETTE INFORMATION SUR VOS RÉSEAUX !

Faites-nous part des réactions à votre mécontentement, en commentaires ci-dessous ou par mail : contact@aita.bzh

«
»

Les commentaires sont fermés.