01
Oct
2015

L’Université de Bretagne Sud (UBS) porte plainte contre les défenseurs de la langue bretonne !

Lors du dernier festival interceltique de Lorient, le collectif Ai’ta ! avait mené une action symbolique pour dénoncer le mépris de l’Université de Bretagne Sud envers la langue bretonne. Des totems signalétiques unilingues récents en provenance de l’université avaient alors été symboliquement déposés devant le stand de l’UBS (voir lien suivant pour le dossier complet avec vidéo : http://aita.bzh/?p=4714).

Ce happening avait été mené pour réclamer la création de licences d’enseignement en breton qui sont indispensables pour assurer la formation d’enseignant(e)s bilingues dans le département. Il s’agissait également de défendre le droit d’existence de la langue bretonne sur l’université du Morbihan, aujourd’hui menacé par la disparition de l’option breton.

Nous avons à cette occasion réitéré nos demandes d’entretien avec le président de l’UBS, M. Jean Peeters, qui répond… en portant plainte pour vol contre les défenseurs de la langue bretonne !

Au moment où les élections régionales se rapprochent avec notamment la signature prévue entre la région et l’Etat d’une convention sur les langues de Bretagne (prévu dans le pacte d’avenir pour la Bretagne en 2013), les bretons apprécieront cet acte révélateur de la politique menée par le président de l’Université de Bretagne Sud à l’encontre de la transmission de la langue bretonne.

«
»

Les commentaires sont fermés.