04
Oct
2018

Région Bretagne : et maintenant, une véritable politique linguistique renforcée ?

La région Bretagne a présenté aujourd’hui les résultats de l’enquête sociolinguistique concernant la langue bretonne. Cette démarche avait été décidée suite aux rencontres régionales de la langue bretonne qui se sont tenues il y a maintenant 2 ans, le 15 octobre 2016. Cette étude confirme la forte demande sociale pour l’enseignement et la visibilité de la langue bretonne. La région Bretagne doit maintenant y répondre.

Or, qu’est ce qui a été fait par la région pour la langue bretonne entre temps? Le budget consacré à la langue bretonne par habitant diminue. Il est de 2€ par habitant et par an quand, dans le même temps, la Corse y consacre 7,5 € et le Pays de Galles 20€! C’est seulement en y mettant les moyens nécessaires que l’on aura des résultats. Pourtant, qui pourra impulser le développement de la langue bretonne si ce n’est la région Bretagne?

Le département du Finistère pour sa part a avancé depuis. Un schéma linguistique a été mis en place. La langue bretonne doit par exemple être prise en compte dans tous les projets financés par le département. Rien de tout cela au niveau de la région!

Alors que la région Nouvelle Aquitaine vient de signer un partenariat avec France Télévision pour une véritable télévision publique régionale, aucune avancée dans ce sens en Bretagne ! De la même façon, quelle place pour la langue bretonne dans le réseau de transport Breizh Go ? L’enseignement bilingue progresse mais bien trop lentement pour répondre à la demande sociale . La région Bretagne rappelle à l’envie son ambition décentralisatrice, mais quelles revendications en matière linguistique et quel résultat ? 

Beaucoup de retard a été pris. Il est maintenant urgent de changer de braquet et d’y mettre les moyens, comme cela avait été promis par Loïg Chesnais-Girard le 15 octobre 2016: « Aujourd’hui, nous avons tracé une nouvelle feuille de route pour le breton, l’objectif de la Région est de prendre en compte les nécessaires évolutions de la société bretonne et les attentes des acteurs du breton. Nous allons continuer le travail engagé aujourd’hui pour voter en 2017 une nouvelle étape de notre politique linguistique. Faisons de notre diversité linguistique une force pour la Bretagne. »  (source : communiqué de presse de la région en date du 15 octobre 2016)

«
»

Les commentaires sont fermés.