04
Fév
2019

Conseil régional: un budget inacceptable pour la langue bretonne

Les élus du Conseil Régional de Bretagne s’apprêtent à voter cette semaine, pour une année de plus, un budget ridicule pour la langue bretonne.

Ceci est en totale contradiction avec les écrits et les belles déclarations de Loïg Chesnais Girard ces derniers mois : « Le Conseil Régional est plus que jamais mobilisé », « la région propose d’amplifier son action actuelle », « L’objectif de la Région est bien de contribuer à la création de la société bilingue qui est souhaitée par les Bretonnes et les Bretons ». Des paroles…

Si les élus du Conseil Régional votent le budget primitif tel que proposé par Loïg Chesnais Girard, c’est 2,24 qui seront consacrés à la langue bretonne par habitant en 2019 (le budget en €/habitant est légèrement en baisse depuis quelques années). Or, il en faudrait au moins le double, comme le réclament les associations qui œuvrent au quotidien sur le terrain, pour pallier aux lacunes de l’action publique en faveur de la langue bretonne.

Des contraintes budgétaires dira-t-on pour justifier la stagnation du budget… Comment croire un instant qu’il n’est pas possible de consacrer 7 millions supplémentaires sur un budget qui s’élève à 1,550 milliard ?

La Région ne peut plus dire qu’elle ne savait pas. L’enquête socio-linguistique qu’elle a menée a confirmé la situation catastrophique dans laquelle se trouve notre langue. L’envie de langue bretonne est pourtant très élevé dans la population, et ce partout en Bretagne.

Comme l’a souligné le Conseil Culturel de Bretagne, « la réponse budgétaire proposée face à l’urgence de la situation est totalement inadaptée et inacceptable. »

C’est maintenant qu’il faut agir… avant qu’il ne soit trop tard ! Cette responsabilité repose sur les élus du Conseil Régional de Bretagne. C’est en effet à partir de la détermination de la Région que nous obtiendrons des avancée de la part de l’Etat, comme c’est le cas dans d’autres régions en France. La politique de la Région aura également un effet d’entraînement sur l’ensemble des collectivités locales de Bretagne. La Région Bretagne doit donc montrer l’exemple!

«

Les commentaires sont fermés.