21
Nov
2021

Ville de Vannes : Ai’ta! offre un logo bilingue à la mairie

La ville de Vannes avait assuré par voie de presse début novembre que celle-ci travaillait à la mise en place d’un logo bilingue, voir ici par exemple. Il semble malheureusement que ce cela ne soit pas le cas. La ville se contente de mettre en place 2 logos monolingues. Comme nous l’avions déjà exprimé, le logo, en breton seulement, n’est d’aucune utilité et restera rangé sagement dans un coin d’un ordinateur comme l’est actuellement le logo en breton de l’agglomération .. qui n’a jamais été utilisé .  
La diffusion du nouveau logo de la ville nous donne malheureusement raison. 
Le flocage des véhicules de la ville de Vannes a commencé avec le nouveau logo … en français seulement. Encore plus emblématique, la convocation envoyée aux associations vannetaises pour la première réunion du « conseil consultatif de valorisation de la langue et la culture bretonnes », qui se déroulera mercredi 24 novembre, et pourtant adressé en français et en breton, ne mentionne qu’un logo, celui en français !!!   


Soucieux des deniers publics, Ai’ta ! a missionné un graphiste pour travailler à un réel logo bilingue (selon la définition du dictionnaire Littré : « qui a deux langues » ), que nous offrons à la ville de Vannes. Nous sommes prêts à alier plus loin en fournissant les fichiers sources de façon gratuite également. Ce logo n’est pas totalement paritaire, mais nous avons du faire face aux contraintes d’un logo qui n’avait pas été pensé bilingue dans le projet initial. Pour rappel aux services de la mairie qui indique que le logo « reprend le noir et blanc, reprenant les couleurs du Gwenn ha Du », les bandes noires du drapeau breton représentent les anciens diocèses de langue bretonne et les les bande blanches ceux de langue gallèse. 

Le refus des services de la mairie, alors que le maire de la ville de Vannes a exprimé publiquement son souhait de voir mettre en place un logo bilingue par ses services, sera pour nous un test pour savoir si OUI ou NON la ville de Vannes souhaite réellement s’engager en faveur du développement de la langue bretonne. 

Au titre des fonctions de Président de l’agglomération de M. David Robo, la mise en place ou non d’un logo bilingue sur la vile centre de l’agglo, démontrera également la volonté ou non de pratiquer ou non une réelle politique linguistique en faveur de la langue bretonne à l’échelle de l’agglomération. 

«

Les commentaires sont fermés.