26
Nov
2014

Ai’ta! interpelle les élus de Saint Jean du Doigt

Le collectif Ai’ta ! accompagné de sympathisants Saint-Jeannais a rencontré Maryse Tocquer, maire de Saint Jean du Doigt, ainsi que René Le Tallec, premier adjoint, afin d’évoquer la prise en compte de la langue bretonne dans la vie de la commune. Le collectif Ai’ta ! déplore l’installation récente d’une nouvelle signalétique monolingue, alors qu’il eut été aisé […]

23
Nov
2014

Opération bilinguisation de la signalétique du campus de Tohannic (UBS), Vannes

En octobre 2013, l’Université de Bretagne Sud (UBS) inaugurait le nouveau bâtiment de la faculté de Droit et la nouvelle signalétique monolingue du Campus de Tohannic sur Vannes. Son inauguration en présence d’élus avait été quelque peu perturbée par la pose d’autocollants « E brezhoneg ! en breton » sur l’ensemble du site.  Malgré une lettre adressée à […]

20
Nov
2014

Réunion d’Ai’ta! Treger vendredi à Lannion

Prochaine réunion Ai’ta! Treger le vendredi 21 novembre au café Les Valseuses à Lannion. Rdv à 19h30. A l’ordre du jour : – opération Noël d’Ai’ta! – suite campagne SNCF – autres points Ouvert à toutes et à tous, venez nombreux !

09
Nov
2014

Langue bretonne à Rostrenen : il est urgent d’avancer !

Le collectif Ai’ta ! Kreiz Breizh s’étonne de la tiédeur avec laquelle le conseil municipal de Rostrenen a voté le niveau 3 de la charte « Ya d’ar brezhoneg » et du délai choisi pour y arriver (3 ans). Si celui-ci est respecté, il aura donc fallu 10 ans (obtention du niveau 2 en 2007, obtention prévue du […]

05
Nov
2014

Du bruit à Plouared pour être entendu-e-s !

Le collectif Ai’ta ! a tenu à faire entendre son profond mécontentement mardi soir lors de la cérémonie d’inauguration de la gare de Plouaret. En effet, la langue bretonne et ses locuteurs sont une fois de plus méprisés par la SNCF et les pouvoirs publics. L’action pacifique mais déterminée du collectif visait à rappeler que nous […]

Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée en 2004), relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent.